ENFLIN LA BEAUTÉ...                                                   English

Airs de cour de la Renaissance et du Baroque

 

Marie Magistry, soprano

Sylvain Bergeron, archiluth

 

 

Forme intime s’il en est une, l’air de cour est un style bien particulier qui évolue en France au cours des 16eme, 17eme et 18eme siècles. Il a su enchanter l’aristocratie française, tant dans l’entourage royal que dans le microcosme des salons.  

 

Le programme Enfin la beauté tire son nom d’un des plus célèbres airs de cours de la première époque. Les airs au programme sont regroupés selon les thématiques des textes; Bergers et Bergères, Bois et forest, Charmes et beauté sont ainsi tour à tour évoqués. Des pièces instrumentales anonymes et d’origine française sont intégrées au programme ; elles proviennent d’un manuscrit retrouvé dans les biens d’une famille de noblesse Autrichienne et compilé au 17e siècle. Courante, sarabande et chaconne - jouées ici sur un archiluth à 14 cordes construit par Andreas Holst - sont parmi les danses instrumentales les plus prisées de l’époque.

 

Télécharger
Enfin la beauté….programme court.pdf
Document Adobe Acrobat 72.5 KB